Marthe-Felten-12.jpg
IMG_1171.JPG


Marthe Felten

Comédienne, directrice artistique de la Cie du Paon Bleu, enseignante Pilates.
Elle a fait ses études professionnelles d’art dramatique au Conservatoire de Grenoble en 1988, suivi les cours Florent avec Michèle Harfaut et les ateliers Cadrage avec Amélie Prévost et Jean- Marie Richier.
Sa formation s’est enrichie de stages, Hamlet de Shakespeare avec Tsilla Shelton, les Contes soufis et masques Balinais avec Kudsi Ergunner, Ali Ihsankaleci et Tapa Sudana, le jeu masqué et la commedia dell’arte avec Luis James Cortez de la Compagnie du Théâtre du hibou, Le Corps-Acteur avec Caroline Marcadé à La Maison du comédien Maria Casarès.
Elle a joué  au Cinéma  à la télévision et au théâtre, on a pu la voir notamment dans:
(-Asphalt Tango de Naé Caranfil. Rôle : Felicia. Prod : Les Films du Rivage avec Charlotte Rampling
- Nestor Burma réal : Claude Grimberg. Rôle : Huguette. Prod : DEMD avec Guy Marchan
-Une si belle fin de Journée de Dominique Delgado - Mise en scène: Jacques Auxenel - Rôle : Pauline - Théâtre de l’Aparté Vendôme. Compagnie Auxenel-Chaplin

- Les Jumeaux Vénitien de Carlo Goldoni - Mise en scène : Virgil Tanase - Rôle : Rosaura - Théâtre du Lucernaire à Paris, ect….)

Elle est à l’origine de la Création du spectacle  « Appel de Femme » avec la Cie du Paon Bleu soutenu par le département  de la Charente et qui en Juillet 2021 sera présenté au festival d’Avignon  Espace Alya ).

 

Équipe collaboratrice

Michel Lapeyre


Entre 1993 et 1997, ma formation d’éducateur spécialisé m’a permis de développer mes capacités d’évocation sonore et d’improvisation auprès de Michel Haze, percussioniste et formateur. Cela a abouti à la création musicale d’un spectacle, autour de textes Pieds nus sur la terre sacrée.


De 2000 à 2002, je me suis formé à la musicothérapie à l’atelier de musicothérapie de Bordeaux.


Entre 2002 et 2006, j’ai participé à la création de 2 CD, guitare rythmique, guitare solo et arrangements autour de textes et mélodies d’Isabelle Cailhau.


En 2007, l’écrit relatant mon expérience en musicothérapie auprès d’enfant autistes a été édité aux éditions du Non Verbal : Relations à soi, communication avec autrui.
De 2007 à 2009, j’ai été formateur vacataire à l’atelier de sud aquitaine de musicothérapie.


Depuis 2006, J’exerce en tant que Psychologue clinicien. J’interviens ponctuellement dans des formations autour du son, de la musique, de la musicothérapie, et des techniques éducatives.

 

Création musicale et évocation sonore dans le spectacle  « Appel de Femme » de Marthe Felten.

 

Marion Paulin 3.jpg

Marion Paulin

Originaire de Tarbes, où elle passe son bac littéraire option théâtre, Marion joue le rôle d’Agavé dans Les bacchantes d’Euripide mis en scène par Mercedes Tormo et Eric Sanjou puis poursuit ses études d’Arts du Spectacle au Deust Théâtre de Besançon. Elle travaille avec Elizabeth Mazef sur La Servante d’Olivier Py et Pierre Kudkalk du Cirque Plume.


En 2004, elle entre au Conservatoire du 16 ème arrondissement de Paris. En parallèle, elle obtient sa licence Arts du spectacle théâtre à l’Université Paris 8 et travaille avec Claude Buchvald sur une adaptation du Cantique des Cantiques. Elle joue dans Manque de Sara Kane (m.e.s de Patrice Riera ), dans Un Cabaret de Chansons Réalistes (m.e.s de Yves Pignot) et dans Croisements Divagations d’Eugène Durif (m.e.s de Julian Blight, compagnie La Nébuleuse).

En 2008, elle rejoint Le Laboratoire, galerie d’art et de sciences aux frontières du design, qui regroupe des artistes internationaux (designers, plasticiens, vidéastes…).
Elle participe à la création du Foodlab, laboratoire de recherche culinaire du Chef Thierry Marx ; collabore avec Marlène Staiger co-fondatrice de la marque de liqueurs H Theoria , anime des workshops et des évènements artistiques innovants. Elle donne aussi des ateliers théâtre en entreprise et en milieu scolaire, se forme et travaille en simulation en santé avec la Compagnie Unions Libres. A l’image, elle tourne dans la web-série Seltsam de Mathieu Kassimo, et récemment dans la dernière saison de Profilage.

En 2016, elle découvre l’Art de la Conférence au cours d’un stage dirigé par Frédéric Ferrer (CompagnieVertical Détour). Soutenue par la Compagnie Octogone, laboratoire de création théâtrale, elle créé sa première conférence spectacle , Le Cours du Miracle, qu’elle présente en février 2020 au Théâtre de l’Opprimé à Paris.

Pitre_4.jpg

Cyrille Divry

En partant d’une pratique assez soutenue du théâtre amateur depuis l’université, mon
expérience s’est élargie en intégrant une école à Toulouse (l’Espace Vide) et ceci, tout en
gardant une activité professionnelle en tant qu’ingénieur de maintenance dans une grande société. Cette formation s’est complétée par un congé individuel de formation et m’a ainsi permis de passer à un stade semi-professionnel, puis professionnel, et de développer mes compétences et ce, en Charente Maritime.


C’est en Angleterre en 1998, où je me suis installé avec ma petite famille et après avoir
repris des études pour être professeur et travailler en tant que tel, que j’ai développé ma
pratique du théâtre et son enseignement en montant ma stucture Frog & Rosbeef. J’ai écrit et tourné dans les écoles des pièces en français, animé des ateliers théâtre en français pour les jeunes et les moins jeunes, joué en anglais dans des spectacles amateurs et professionnels et passé une dizaine d’années à enrichir mon expérience.


De retour en France, en 2011, j’ai continué ce travail tout en développant mon jeu d’acteur et cette fois devant la caméra dans des tournages amateurs, semi professionnels et professionnels. J’ai aussi expérimenté le théâtre de rue avec succès avec deux compagnie de Nouvelle Aquitaine (Cie Fred Beuzier et Cie l’Arbre à Nomades). Actuellement,je prépare un projet autour d'une famille de marionnettes et ce, dans l'espace public, avec la Cie Jean-Fred Beuzier & Co.


Je fais aussi partie d’un collectif d’artistes regroupés dans une structure des Deux Sèvres,
FORM’ART, qui propose des activités dont des modules artistiques pour différents publics (scolaires, professionnels), ainsi que de la création.


A noter que tout au long de ma carrière, j’ai travaillé avec des enfants, des adolescents et des adultes, que se soit en tant qu’animateur de centres de vacances, formateur dans
l’industrie, professeur dans un collège et à l’université ou comédien dans ma propre
compagnie ou dans d’autres. Transmettre, c’est aussi mon métier !


 

Sans titre.jpg

Eloise Deschemin

 

Formée au CNSMD de Lyon, elle poursuit son apprentissage au sein de workshops avec
T.Vergés, A.Baehr & V.Castan, A.Richard, M.Tompkins, M.Monnier. Depuis 2010 elle suit des cours d’Histoire de l’art à l’Ecole du Louvre. Elle intègre en 2013 le cursus Prototype 1 dirigé par Hervé Robbe à l’Abbaye de Royaumont. En 2017, elle intervient avec les étudiants du CNSMD de Paris dans le cadre de Dialogues également proposé par l’Abbaye de Royaumont. Depuis 2006, elle est interprète aux côtés de Sophiatou Kossoko, Virgilio Sieni, Didier Théron, Anne Lopez, Androphyne et a assisté Frédéric Werlé pour le solo Ninjinskoff.


Au sein de son Entreprise Artistique de Libres Performers - EALP, elle imagine des projets mêlant corps & univers plastique. Entre 2012 & 2013 elle présente Stand Buy Me première étape d’une recherche autour de la (re)présentation qu’elle finalise en 2015 en créant le solo accompagné Etude de cas : Eloïse D. (ma vie minuscule). Ce n'est pas tant la représentation qui l'intéresse mais le chemin qui y conduit et pour ce faire elle explore, redécouvre, défriche, esquisse. FLUXUS DISTRACTION en 2016 c’est cette histoire de mix. Une sorte de DADA fabrique où se pose la question d’un art du vivant, de l’acte artistique et non du résultat. En 2018 avec Se faire un NON elle s’attelle à son premier quatuor, quatuor exclusivement féminin. Objet hommage dont la mémoire serait parcellaire, il s’agit pour elle de fabriquer des mondes au plateau entre références et anticipation. En 2019, elle sera interprète et chorégraphe du projet du slameur Marc Namour créé à l’Abbaye de Royaumont.
 

alice bohl.png

Alice Bohl

 

Alice Bohl est réalisatrice de courts métrages d’animation et auteur-illustratrice. Elle a  obtenu le DNAP en art vidéo à l’École supérieure des beaux-arts de Marseille, ainsi que le diplôme de l’École des métiers du cinéma d’animation d’Angoulême.


Elle a travaillé pour le studio irlandais Barley Films qui a produit son premier court métrage d’animation Pirogues, sélectionné et primé dans plusieurs festivals internationaux (2ème Prix à l’Human Rights Film Compétition Lighthouse Cinema 2009 de Dublin et 2ème Prix du Jury professionnel du Festival Récréacourt 2010 de Montreuil, en 2009 une nomination aux Pulcinella Awards, Italie). L’animation l’a ensuite conduite à Paris où elle a travaillé sur le long métrage Aya de Yopougon de Marguerite Abouet et Clément Oubrerie, puis à Angoulême sur le film The Red Turtle de Michael Dudok de Wit.


Son premier album jeunesse en tant qu’auteur-illustratrice, Minucette et la tortue géante, est paru en 2012 aux éditions Gallimard. Elle a illustré dernièrement chez Grasset jeunesse, "La Reine des truites" de Sandrine Bonini et " Lili et la louve " d'Elise Fontenaille.


En résidence à la maison des auteurs d’Angoulême, elle a développé son court métrage, Le Bleu du sel, dans lequel on suit une jeune femme qui retrouve le désir de vivre après un deuil. Ce film est produit par Les Films du poisson Rouge, à Angoulême. Il a remporté le Gold Award « Best animation Short » du Festival Independant Short Awards de Los Angeles. Il est actuellement en cours de diffusion en festivals.